Pavillon noir

0
104

 

Pavillon noir

 

Et dansons donc la capucine

Ya-t-il encore du pain pour tous ?

Et tant pis pour tous ceux qui triment

Ils n’ont qu’à suivre un point c’est tout

Alors qu’on fonce droit dans le mur

Comme nos anciens l’ont déjà fait

Nos enfants jouent et se susurrent

Des mots d’amour et c’est parfait

On s’ingénie à leur mentir

A coup de sucre et de Disney

On leur inculque du délire

Dans une vie anesthésiée

Pendant qu’on danse la capucine

En disant qu’ici tout est beau

On sème des idées assassines

Ailleurs on nous creuse le tombeau

Quand nos enfants si fiers de nous

Au matin d’un jour bien pâlot

Diront en pensant bien à nous

Le père noël est un salaud

Allons enfants des comédies

Les jours de gloire sont méprisés

Nos idées dépendent du crédit

Et  nos enfants sont en danger

Et dansons donc la capucine

Y a-t-il encore pain pour tous ?

Et tant pis pour toutes nos racines

Pourvu qu’on dise Amen à tout

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − trois =