LETTRE D’EMBAUCHE

0
118
lettre d'embauche
Voyou

AYMAR Jean                          A                                  Société de gardiennage REXOPIE

24, rue Tabaga                                                          Rue de la Parano

75000 Paris                                                               75000 Paris

 

 

 

Monsieur le directeur,

 

J’ai bien l’honneur de vous écrire ce jour afin de vous proposer ma candidature, sur les conseils de mon agent de probation.

Je me présente. Depuis que j’ai fini mon temps quitté mon dernier emploi, je suis au chômage et j’aimerais travailler pour votre boîte de gardiennage car je crois avoir toutes les compétences pour ce métier.

Je ne suis pas du genre cossard et je n’ai pas peur de grand-chose. Voyez-vous, je fais partie des ultra parmi les supporters d’une équipe de football et il ne se passe pas un weekend sans que je ne me bagarre. Je suis aussi affilié à un groupe de néonazis et j’ai pas mal de relations parmi les skinheads de la région. Autant vous dire que je suis habitué à l’action.

J’ai un chien que j’ai dressé ; un berger malinois qui pèse cinquante kilos, un vrai bestiau. Je l’ai dressé à la garde et à l’attaque. A coups de trique. Il m’obéit au doigt et à l’œil, mais il faut quand même s’en méfier.

Je possède quelques armes à feu et pas mal d’armes blanches que j’ai pu récupérer ici et là. Vous constaterez donc que je suis déjà bien équipé.

Mon casier judiciaire est presque vierge. Dans deux ans, il le sera complètement.

Je ne me drogue pas et je ne bois pas d’alcool. Je fume juste quelques pétards et ne bois que de la bière. J’ai arrêté le reste il y a trois ans… Je suis clean.

Quand vous me verrez, vous comprendrez pourquoi vous devez m’embaucher. Avec moi, personne n’osera venir cambrioler vos entrepôts. En effet, mon visage est entièrement tatoué et je peux me vanter d’avoir les plus beaux piercings de la région ! Mon crâne est hérissé de pointes en acier.

Je ne suis pas quelqu’un de corpulent, plutôt maigre mais si nerveux que je surprends le monde.

Je me vois déjà déambulant entre vos hangars avec mon chien, pourchassant les intrus, laissant mon malinois jouer un peu avec eux et les finir à la batte. Soyez sans inquiétude, j’ai une fourgonnette pour transporter les corps et mes amis se chargeront de les faire disparaître.

J’aimerais être payé à la semaine, de la main à la main car, depuis que j’ai eu un souci, je n’arrive plus à avoir de compte bancaire. Je pense que vous comprendrez ; on est tous passés par là.

Je suis allé sur votre site et j’ai remarqué que vos employés portaient un uniforme. J’imagine que ces tenues vous coûtent cher alors, je travaillerai en civil ; et ça vaut mieux car mon chien réagit très mal face aux uniformes. Sais pas pourquoi…

Vous pourrez me faire confiance car je ne suis pas voleur. Evidemment, si quelque chose d’intéressant tombe d’un camion, ce n’est pas du vol ; c’est de la récup, c’est tout. Et puis vous êtes assurés ; j’en suis sûr.

Comme le travail de nuit est long, il m’arrivera d’inviter des potes pour me tenir compagnie. Soyez assuré que ces gens-là sont triés sur le volet. Que des gens bien. Des potes à moi.

Quand nous nous rencontrerons, je serai accompagné par de bons amis qui vous proposeront une protection contre toute intrusion, attaque ou tentative de racket. C’est garanti efficace à cent pour cent et ça ne vous coûtera pas très cher à condition que vous soyez d’accord pour que mes amis puissent se servir de vos entrepôts pour y déposer du matériel de temps en temps. Rien de bien méchant.

Voilà, j’espère que ma candidature recevra un bon accueil et que notre collaboration s’avèrera fructueuse.

 

En attendant de vous rencontrer rapidement, soit à l’entreprise, soit à votre domicile que je connais parfaitement, avec votre épouse et vos trois enfants.

 

Bien amicalement

 

 

Jean Aymar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =