LA MISSION

2
105

LA MISSION

 

Rapport du 20 septembre 2050 à l’amirauté de la guilde.

Aujourd’hui, pas grand-chose à signaler. La vie ici continue avec ses turpitudes, ses menaces, ses dangers et ses mensonges. Mais j’ai l’impression que quelque chose se prépare…

Je subodore des alliances secrètes, des traités inavoués. L’homme de la rue ne semble pas s’en rendre compte, mais les tensions montent à différents échelons. Personne ne semble pouvoir trouver de solution pérenne. Les jours passent et les incidents se multiplient à l’instar des pièces qui se déplacent sur l’échiquier.

Je dois bien avouer que je me sens à nouveau seul. Comme en 1939… ça fait partie de la mission ; je le sais bien mais j’ai l’impression qu’ici, les choses ne font que se répéter. Bien sûr, c’est un peu différent à chaque fois ; les moyens ne sont pas les mêmes, les mentalités non plus ; mais le fond est là, sous-jacent, prêt à remonter à la surface pour activer les mêmes mécanismes terribles. Ces conditionnements qui aboutissent toujours au même résultat… Et en ces temps, le cynisme est de mise ! Tout le monde veut se faire passer pour un gentil à coup de propagande, de marketing, sous les apparences de la démocratie, quelle blague ! Il n’y a jamais eu autant de tyrans sur Terre…

Il n’y a plus de sagesse. Tout tourne désormais autour de la rentabilité ; les choses comme les hommes. Les inventions, le progrès sont réservés au profit et à l’armement. Personne ne dit rien, tout le monde s’y est habitué. Les gens ne sont plus jugés sur leurs actes mais sont jaugés selon leurs avoirs. Ainsi, un crétin riche sera mieux apprécié qu’un pauvre intelligent ; quoi que fassent ces deux-là.

Nous devons faire attention car notre mode de communication risque d’interférer avec des recherches en cours. Les scientifiques s’échinent actuellement à étudier les bosons et il se pourrait fort bien que nos émissions attirent leur attention dans quelques temps. J’aimerais recevoir votre avis à ce sujet. Je n’ose pas imaginer ce qui se passerait si je venais à être découvert… Et je sais très bien comment je dois agir en pareil cas, même si ça ne s’est jamais produit : « N’avoue jamais, jamais, jamais ». En cas de problème, n’ayez crainte ; je suis prêt au sacrifice ultime. Cela va de soi, c’est la mission. J’honorerai la guilde.

Comme je l’ai déjà mentionné dans un précédent rapport, il y a des évolutions. Certains sont doués pour détecter, analyser et comprendre certains phénomènes qui jusqu’alors paraissaient abstraits ou impossibles. Le malheur veut que ces découvertes soient utilisées à mauvais escient.

La situation du globe ne fait qu’empirer en raison de la surconsommation des riches. Il n’y a jamais eu dans cette ère autant de déchets toxiques dans la nature. Et au lieu de gérer ce problème, les états s’en servent pour manipuler les masses et leur soutirer des valeurs. C’est pitoyable. Certains états achètent même le droit de polluer ! C’est un suicide planétaire…

Les eaux ne vont pas tarder à monter et chasser des populations de leur habitat. Cela risque de provoquer de graves crises et, vu comment réagissent les gouvernements, cela va probablement très mal finir.

Il est à noter que certains peuples misérables prennent conscience de leur état et le comparent à celui de ceux qui vivent ailleurs dans l’opulence. Le plus attirant le moins, une tension est née. Une de plus.

Ce matin, un de mes voisins dans l’immeuble, celui du dessous, s’est plaint d’entendre souvent un bourdonnement agaçant. Je lui ai répondu que le moteur de mon four micro ondes vibrait anormalement et que j’allais bientôt en changer. Il a paru satisfait de ma réponse mais je vais devoir déménager. Je compte m’installer dans une maison, à l’écart, afin de ne pas attirer l’attention.

 

Rapport du 20 janvier 2051 à l’amirauté de la guilde.

Je rencontre des problèmes. Mon installation dans ma nouvelle demeure s’est bien passée. Un vaste sous-sol me permet d’abriter mon matériel. Cependant, une gigantesque antenne a été dressée à quelques centaines de mètres de la maison. Cette antenne relaie un nouveau mode de transmission pour la téléphonie mobile et les fréquences de cette nouvelle technologie semblent être perturbées par mes émissions.

J’en ai été informé par des techniciens qui sont venus frapper à ma porte. Ils ont réussi à localiser la source. J’ai feint l’ignorance et ils sont repartis ; mais depuis quelques jours, de longs véhicules stationnent dans le quartier et je me sens surveillé. J’ai tout éteint pour quelques temps, avec l’espoir que ceux qui me surveillent finissent par se lasser et s’en aillent.

Je travaille à moduler ma fréquence afin qu’elle n’interfère plus avec leur système, mais je dois bien admettre que pour l’instant, je n’ai pas trouvé de solution.

J’ai activé la protection stade trois dans la maison. En cas d’intrusion durant une de mes absences, le matériel se désintègrera et je serai alerté. En pareil cas, je rejoindrais la station de Raven en attendant mon extraction. Mais nous n’en sommes pas là…

 

 

Rapport du 19 mars 2051 à l’amirauté de la guilde.

Mon matériel a été désintégré et je suis actuellement chez Raven. Ils n’ont pas suivi ma trace. Je demande mon extraction comme je ne suis plus d’aucune utilité ici. Raven cherche lui aussi une solution technique. La nouvelle technologie semble s’étendre et connaître un engouement parmi la population. Pour l’instant, il n’y a pas d’antenne relai dans les environs et rien ne laisse présager leur installation dans un avenir proche. Je trouve Raven étrange… Il semble avoir pris d’inquiétantes habitudes. Mangeant de la viande et consommant de l’alcool ! Il participe activement à des conversations sur le réseau Internet et semble s’être lié d’amitié avec certains internautes. Sa physionomie n’est plus celle d’un Être et je crains pour sa santé. Sa peau a changé de couleur et son enveloppe a beaucoup grossi. Son regard est fuyant et j’ai l’impression que ma présence le contrarie.

 

 

Rapport du 25 mars 2051 à l’amirauté de la guilde.

Annulez l’extraction ! C’est trop tard. Ils n’ont pas installé d’antenne mais ils semblent s’être intéressés à notre signal. Des troupes en armes se sont massées autour de la maison de Raven. Nous sommes piégés à l’intérieur et l’issue ne peut être que fatale. Nous allons désintégrer le matériel et nous effacer. J’ai été honoré de servir la guilde durant toutes ces années malgré l’éloignement et l’isolement. J’aurais aimé revoir les monts Ashtari et la vallée d’Ashkadem avant de disparaître, mais c’est impossible maintenant.

 

 

Rapport du 26 mars à l’amirauté de la guilde.

Raven a perdu la raison et son honneur ! Il refuse de tenir ses engagements et envisage de collaborer avec eux, affirmant que l’humanité se bonifierait si elle avait accès à notre technologie. Il estime que notre devoir est de les aider Il est devenu fou.

J’avoue me méfier de lui. Je tente par tous les moyens de le raisonner, mais je crains qu’il soit prêt à transgresser la première règle de la guilde et tente de m’effacer pour s’épargner. Je ne peux pas l’effacer ; il doit le faire lui-même, conformément à la règle première : un Être ne peut effacer un autre Être.

 

 

Message flash du 27 mars 2051 13:02 universelle à l’amirauté de la guilde.

Raven s’est enfermé dans sa cave où se situe son matériel. Je ne peux agir. Après avoir  tenté de m’effacer, il s’est enfermé et il a bien failli réussir. Il a confirmé ce que je craignais. Il est résolument décidé à trahir la guilde et à pactiser avec eux.

Les hommes en armes ont encerclé la maison et ont dressé des barricades tout autour. Les média filment la scène vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Le téléphone de la maison n’arrête pas de sonner et je crains qu’ils ne passent à l’assaut d’un moment à l’autre. Et Raven ne cesse de crier à travers la porte que je dois m’en aller ou m’effacer et de le laisser vivre le destin qu’il a choisi.

Je vous demande de m’indiquer la conduite à tenir et de m’accorder une dérogation concernant la première règle de la guilde. Urgence signalée. Demande réponse flash.

 

 

Message Flash de la guilde du 27 mars 2051 13:30 universelle à Reskan

Avons bien pris connaissance de la situation. Le haut conseil a délibéré et a pris les décisions suivantes : Aucune dérogation à la première règle de la guilde ne peut être accordée. Suivez vos instructions ; vous serez la fierté de la Guilde pour l’éternité.

 

 

Message flash de Reskan du 27 mars 2051 13:35 universelle à l’amirauté de la guilde.

J’ai toujours servi la guilde avec zèle et honnêteté ; c’était mon honneur. Vous me le faites regretter et je me rends compte que vous, vous n’avez pas d’honneur. Vous me demandez de m’effacer et vous laissez Raven trahir et pactiser avec eux. Je n’obéirai pas à vos injonctions. Je vais épargner Raven, désintégrer le matériel et si je le peux, je m’enfuirai ; mais je ne m’effacerai pas. Et je coupe toute communication.

«Raven ? La guilde nous a trahis. Elle a trahi tout ce que nous sommes et ce que nous avons fait jusqu’ici. Tu n’as rien à craindre de moi. Tu peux ouvrir.

— Comment te croire ? Je parie que la guilde t’a ordonné de m’effacer et de tout détruire.

— Non. Au contraire. Ils m’ont dit de te laisser et de m’effacer.

— Vraiment ?

— Je le jure sur la sphère de Ramastin!

— Ça ne suffit pas ! Prouve-le…

— Entrouvre la porte et je te passe mon terminal de communication. Tu verras par toi-même les messages flash.

— Pose-le au sol près de la porte et sors de la pièce… Incroyable ! J’imagine que tu dois te sentir désorienté.

— Je suis en colère ! Toutes ces années passées ici à vivre dans la clandestinité, à récolter des informations au péril de nos vies pour une guilde qui renie toutes ses valeurs !

— À quoi t’attendais-tu ?

— À une équipe d’intervention.»

 

 

«Vous écoutez CNN. Les forces spéciales sont intervenues dans la maison et en ont ressorti deux hommes cagoulés et menottés qu’ils ont embarqué dans leur véhicule. Attendez… On m’informe que le véhicule en question a disparu et que les intervenants n’étaient pas des membres des forces spéciales. On ignore qui ils étaient. La police est entrée à son tour dans la maison et il semble qu’elle n’y ait rien trouvé…»

 

 

 

« Reskan, levez-vous ! Je déclare devant la noble assemblée du haut conseil que vous avez parfaitement rempli votre mission sur Terre et réussi le test que la guilde vous a imposé avant de vous intégrer parmi les membres du haut conseil. Félicitations Reskan. Rejoignez vos confrères et continuez à honorer la guilde. »

 

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here